Depuis le 1er janvier 2017, une nouvelle communauté d’agglomération du Grand Angoulême est née, réunissant 4 collectivités : Braconne & Charente, Charente Boëme Charraud, GrandAngoulême et Vallée de l’Echelle.

Désormais, GrandAngoulême regroupe 38 communes et exerce de nouvelles compétences. Par conséquent, le site internet de GrandAngoulême est provisoirement en chantier afin de revenir avec un nouveau contenu, à l’image de notre nouvelle agglomération.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous donnons rendez-vous au printemps 2017 pour découvrir le site de notre nouvelle agglomération.

GrandAngoulême réfléchit à un schéma directeur du commerce à l’échelle de l’agglomération.

La construction d’un schéma directeur du commerce doit se faire dans une démarche globale et réaliste. Aussi au regard des déclarations et éléments exposés dans un article paru dans la presse quotidienne du 16 août dernier sur le commerce, des éclairages et des informations complémentaires s’imposent :

  • Ce dossier n’est pas une construction de m² supplémentaires :

Si on peut être contre les zones commerciales périphériques ou les grandes enseignes, le dossier de l’ancien Bricomarché pose surtout la question de la reconversion des friches commerciales, ce qui entre pleinement dans les compétences de l’agglomération.

La position de GrandAngoulême en CDAC du 9 août est issue d’un avis collectif :

l’avis porté par le Vice-président, Roland VEAUX est celui proposé par le groupe constitué* pour donner un avis sur les dossiers de CDAC. Ainsi, ce groupe consulté fin juillet a émis dans une large majorité un avis favorable sur ce dossier.

  • Le GrandAngoulême a décidé d’agir en concertation, de façon posée et cohérente :

Face à un sujet complexe, le GrandAngoulême compétent depuis le 1er janvier de cette année dans le domaine du commerce a décidé d’élaborer un schéma stratégique. Celui-ci déterminera en lien avec les communes les actions à mener pour soutenir un développement commercial équilibré et permettre un soutien particulier au commerce de proximité. Ainsi et pour mémoire, il convient de rappeler l’ensemble des initiatives engagées et connues de tous les élus de GrandAngoulême :

- Après le SCOT, le Projet de PLUI a réaffirmé cette ambition politique lors du débat du 23 mars 2017. Cependant il convient de rappeler que l’application « réglementaire » du PLUI ne sera effective qu’à partir de 2019.

- Le GrandAngoulême soutient la Ville d’Angoulême dans le cadre de l’étude de l’EPF sur la valorisation du foncier commercial du plateau. Celle-ci est une préoccupation constante des élus de l’agglomération. Ce même type d’études va être engagé à l’automne prochain sur les centre-bourgs des autres communes de GrandAngoulême.

- Afin d’anticiper les évolutions des zones périphériques et de lutter contre les friches, une étude de pré-programmation a été lancée sur la zone des Montagnes Est. Ce type de démarche sera ensuite étendu aux autres zones.

- L’élaboration du schéma directeur du commerce à laquelle la Ville d’Angoulême est associée va s’engager formellement en octobre pour un rendu à l’été 2018. Elle s’appuiera sur une large consultation et sur un partenariat étroit avec les acteurs économiques, les consulaires, les ha¬bitants… C’est à partir de ce schéma que le GrandAngoulême déterminera le périmètre exact de sa compétence.

Par ailleurs, l’importance de ce débat mérite que cela se fasse dans le respect des instances mises en place collectivement, dans le respect de l’opinion de chacun et dans un état d’esprit d’ouverture et dans le respect d’un calendrier que les élus se sont donnés et qui est aussi encadré réglementai¬rement. L’histoire de ces dernières années avec l’ouverture du nouveau centre Leclerc à Lunesse, du LIDL route de Bordeaux montre la difficulté d’apporter des réponses politiques simples à des sujets aussi complexes.

* Cette commission interne au GrandAngoulême peut se réunir 1 à 2 fois par mois. Elle a été validée par le Bureau communautaire du 11 mai 2017. Elle est amenée à étudier les dossiers de PLU, de CDAC, de projets d’aménagements majeurs…Elle est composée des élus suivants : M.ANDRIEUX, M.BONNEFONT, M.BONICHON, M.BUISSON, M.CAMPO, M. DAURE, Mme DEBOEVERE, M.DOLIMONT, M.DURO¬CHER, Mme FILLOUX, M.ETIENNE, M.MAGNANON, M.VEAUX, M.VALANTIN, M.YOU.

Print Friendly