⚐ À la une Environnement

Journées d’échanges scolaires : restitution des programmes de sensibilisation à l’environnement

Du 5 au 19 juin de 9h30 à 16h à Nautilis se dérouleront les journées d'échanges scolaires.  Chaque année, en fin d’année scolaire, les classes concernées par un programme de sensibilisation à l’environnement sont rassemblées sur plusieurs jours à la patinoire de Nautilis afin de présenter les projets qu’elles ont réalisés.

Cette année, ce sont près de 1 300 élèves (700 en 2017) qui échangeront sur leur projet. Les moyens de restitution sont très diversifi és et complémentaires (expositions, jeux, quiz, diaporamas, danse, chant, sketchs, contes…). Ce moment convivial permet aux enfants de confronter leurs points de vue et de clôturer le cycle d’animations. A l’issue de ces retransmissions, les élèves se verront remettre une plante aromatique à planter dans le jardin ou dans une balconnière ainsi qu’une affi che reprenant les personnages mascottes des programmes pédagogiques pour récompenser leur investissement.

Contexte

GrandAngoulême souhaite offrir à l’ensemble des habitants une bonne qualité de vie qui passe nécessairement par une prise en compte de l’état de l’environnement dans lequel chacun évolue. Face à la pression sur les écosystèmes, il est nécessaire de sensibiliser le public sur les problématiques locales.

Les élus de GrandAngoulême ont ainsi souhaité intervenir auprès des habitants, et notamment des plus jeunes, et se sont donc engagés dans une politique volontariste de sensibilisation et d’éducation à l’environnement. Celle-ci se décline notamment par la conduite de programmes pédagogiques sur l’environnement à destination des écoles primaires, des classes spécialisées de collèges (Segpa) et des jeunes en situation de handicap (IME). Cette dynamique éducative qui existe depuis plus de 20 ans se décline aujourd’hui à l’échelle du périmètre de la nouvelle agglomération à 38 communes.

Historique et contenu des projets

Depuis 1997, GrandAngoulême et l’association Charente Nature, en partenariat avec l’Inspection académique de la Charente, proposent un programme pédagogique à destination des écoles primaires de l’agglomération portant sur la problématique des déchets ménagers (programme « Rouletaboule »).
Devant le succès rencontré, GrandAngoulême a étendu en 1999 ce cycle d’animations à une seconde thématique portant sur la préservation de l’eau (programme « Ricochets »), en partenariat avec la Fédération de pêche de la Charente.
En 2002 est développé un nouveau programme sur les milieux naturels.
En 2009 s’est rajouté un programme expérimental sur le changement climatique qui offre la possibilité de nouveaux partenariats avec le Musée d’Angoulême, le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement, l’association Maisons paysannes de Charente et l’association scientifi que et technique Les Petits Débrouillards. Et en 2016 la Fédération des chasseurs de la Charente sur le programme « Curieux de nature ».
En 2017, les programmes pédagogiques s’élargissent aux nouvelles communes de l’agglomération avec 15 classes provenant des communes de Torsac, Voulgézac, Plassac, Voeuil-et-Giget, Garat, Champniers, Sers et Vindelle.

L’objectif général de ces programmes est de sensibiliser le jeune public aux enjeux environnementaux et de faire naître des projets éducatifs menés conjointement par l’enseignant et les partenaires. Les quatre programmes de sensibilisation à l’environnement s’articulent en plusieurs phases qui laissent place aux questionnements des enfants sur leur environnement, qui leur permet d’acquérir des connaissances sur les thèmes abordés, de les responsabiliser et de faire émerger des changements de comportements.
Depuis 1997, 700 classes et 16 221 élèves de l’agglomération ont été sensibilisés grâce à ces programmes pédagogiques.

Un partenariat exemplaire

Ce partenariat s’appuie sur des problématiques locales partagées par la collectivité et les acteurs partenaires.
Il s’inscrit dans la durée car il fait évoluer les programmes pédagogiques à la fois sur le notionnel (du tri à la prévention des déchets) et en associant également au sein de l’école l’ensemble des acteurs de l’établissement (élèves, équipe enseignante, personnel technique et parents) autour d’un projet fédérateur.
L’exemplarité de ce partenariat l’est aussi par sa volonté d’ouverture vers de nouvelles structures dans l’objectif d’un enrichissement constant des programmes pédagogiques. Il est à souligner que ces programmes pédagogiques trouvent auprès des enseignants un fort intérêt et qu’ils y sont toujours aussi favorables depuis plus de 20 ans.

Quelques chiffres

Pour l’année scolaire 2017/2018 : 56 classes (33 classes en 2016) et 1 286 élèves (742 élèves en 2016/2017).
Le programme de sensibilisation sur les déchets ménagers concerne 19 classes soit 443 élèves.
Le programme de sensibilisation sur l’eau concerne 22 classes soit 481 élèves. Le programme de sensibilisation sur les milieux naturels concerne 6 classes soit 128 élèves. Le programme sur le changement climatique concerne 9 classes soit 234 élèves.

Financement

Le budget accordé par GrandAngoulême à cette opération s’élève à 74 299 euros (49 000 euros en 2017).

Ce budget comprend l’intervention des partenaires (Charente nature, Fédération de pêche, CAUE, Maisons paysannes de Charente, les Petits Débrouillards) auprès des classes participantes, le matériel, la documentation pédagogique et l’animation sur les sites de l’Écopole, d’Atrion à Mornac et de la déchèterie de La Couronne.

Renseignements
Service Développement Durable de GrandAngoulême
05 45 38 51 74
Charente Nature
05 45 91 89 70