Depuis le 1er janvier 2017, une nouvelle communauté d’agglomération du Grand Angoulême est née, réunissant 4 collectivités : Braconne & Charente, Charente Boëme Charraud, GrandAngoulême et Vallée de l’Echelle.

Désormais, GrandAngoulême regroupe 38 communes et exerce de nouvelles compétences. Par conséquent, le site internet de GrandAngoulême est provisoirement en chantier afin de revenir avec un nouveau contenu, à l’image de notre nouvelle agglomération.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous donnons rendez-vous au printemps 2017 pour découvrir le site de notre nouvelle agglomération.

GrandAngoulême recherche 2 maraichers en herbe

 

En vue de dynamiser la filière maraîchère de son territoire, GrandAngoulême a initié la mise en place d’un lieu test maraîcher en agriculture biologique, en partenariat avec les acteurs du monde agricole territorial. Un appel à candidature est lancé pour 2 porteurs de projet maraîcher dont l’objectif est de tester leur capacité d’installation.

 

Un projet encadré et accompagné
Le test d’activité agricole permet de tester son projet d’installation de manière responsable et autonome dans un cadre juridique et matériel sécurisé de 3 manières :
1 Le portage juridique et social
L’hébergement juridique et social assuré par ACEASCOP, coopérative d’activité et d’emploi membre de l’association Champs du partage, via le contrat CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise).

Ce contrat est établi pour une durée d’un an renouvelable pour permettre aux bénéficiaires de tester en grandeur nature leur projet sur 2 campagnes complètes de production soit 24 mois. Il permet au bénéficiaire de garder ses droits sociaux précédents (RSA, allocations chômage) tout en développant son activité agricole.
C’est une mise en situation réelle, un pont entre le BPREA ou l’expérience salariée et le statut de chef d’exploitation.

2. La mise à disposition de l’outil de production
Un espace de 9500 m2 est mis à disposition au sein de l’espace Camille Claudel (16400 La Couronne) pour deux postes de maraîchers en agriculture biologique diversifiée. Cette surface sera répartie en 6 serres de 25*8 m, le reste en culture sur butte pour permettre une diversification de production ainsi qu’un maximum d’expérimentation culturale !
Le matériel de motoculture et petit outillage sera à disposition sur place, ainsi qu’un local de lavage / conditionnement et un bureau.

3. L’accompagnement
Pour assurer le suivi des “entrepreneurs à l’essai” un dispositif d’accompagnement technique, humain et comptable est proposé :
- Un(e) paysan(ne) tuteur(trice) pour le suivi technique, humain et socioprofessionnel en lien avec l’ARDEAR Poitou-Charentes
- Une référente technique pour un suivi hebdomadaire de la production en partenariat avec le CFPPA de l’Oisellerie
- Une expertise technique saisonnière en partenariat avec la Maison de l’agriculture biologique de Charente
- Un suivi comptable et administratif par la coopérative d’activité et d’emploi ACEASCOP
- Un suivi au projet d’installation en partenariat avec la Chambre d’agriculture et l’ARDEAR
Accompagnement qui peut être complété en fonction du réseau du porteur de projet !

Les partenaires
Partenaires initiateurs du projet : GrandAngoulême, ACEASCOP (coopérative d’activité et d’emploi), Champs du partage, Chambre d’agriculture de Charente, le lycée agricole et CFPPA de l’Oisellerie ainsi que le syndicat des maraîchers de Charente
Partenaires associés : Centre Hospitalier Camille Claudel, Maison de l’agriculture biologique 16, ARDEAR Poitou-Charentes

Renseignements
Camille Raffier, animatrice pour l’association Champs du partage en Charente, au 06.41.69.71.96 ou par courriel à l’adresse suivante : champsdupartagepc@gmail.com.Le dossier de candidature est à adresser avant le 31 mars pour une entrée en activité le 1er mai 2017.
Print Friendly