Agriculture Biologique

Programme d’actions « Eau & Bio »

GrandAngoulême fait partie d’un réseau national de territoires sur un projet agricole et alimentaire durable, pour répondre aux enjeux de protection de l’environnement pour les habitants, pour la biodiversité et la qualité des eaux du territoire.

Mise en place des premières actions en 2019 :

  • Organisation d’une journée technique grandes cultures en agriculture biologique à destination de tous les agriculteurs de l’agglomération (juin 2019)
  • Partenariat avec la Maison de l’Agriculture Biologique pour prise en charge financière des diagnostics individuels de conversion en agriculture biologique et simulations technico-économiques

Pourquoi un territoire Eau & Bio ?

En 2015 le Syndicat Mixte de l’Angoumois (SMA), porteur du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) s’est inscrit dans la démarche des sites pilotes Eau & Bio, réseau national animé par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB).

Une charte d’engagement a été signée entre le SMA et la FNAB en janvier 2016, attestant de l’implication du SMA dans le réseau depuis le second semestre 2015, des actions déjà menées et de la volonté politique d’aller plus loin dans le développement de l’agriculture biologique pour la qualité des Trames Verte et Bleue (TVB) et de l’alimentation produite sur le territoire. L’originalité du SCoT de l’Angoumois, approuvé, fin 2013, réside dans la variété des thèmes abordés, notamment l’agriculture et la biodiversité.

Les objectifs fixés  :

  • en matière en réduction de la consommation foncière des espaces agricoles et naturels (-50%),
  • prévention des pollutions diffuses,
  • protection et valorisation des ressources agricoles et sylvicoles

renforcement de l’agriculture « de proximité (objectifs 3 et 8 du Projet d'Aménagement et de Développement Durable PADD).

En outre, une étude a été menée afin d'identifier les réservoirs de biodiversité et les corridors biologiques existants ou à créer entre ces réservoirs pour intégrer au SCoT un schéma TVB.

Enjeux sur le territoire : les corridors et réservoirs de biodiversité

Le schéma des Trames Verte et Bleue a répertorié une diversité de milieux ( boisements,  pelouses calcicoles, milieux aquatiques et humide, plaines ouvertes …) avec des enjeux de fragmentation ou de vulnérabilité pour certains tandis que certains corridors existants sont en bon état mais insuffisants.

Enjeux sur le territoire : la qualité de l’eau en Charente

L’état des lieux 2016 du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion de l’Eau Adour Garonne 2016-2021  pose de nombreuses problématiques concernant la qualité des eaux (superficielles et de surface) : mauvais état écologique, chimique et hydromorphologique sur une partie importante du bassin et interpellent également sur les quantités disponibles de la ressource sur le bassin de la Charente.

Méthodologie

Une étude a été confiée à Bio Nouvelle Aquitaine (la Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique) en 2017 afin d’identifier les conditions favorables à la mutation de ce territoire vers une agriculture biologique.

Cette étude s’est appuyée sur 76 enquêtes réalisées auprès des agriculteurs du Grand Angoulême selon la méthode OPAAL (Outil pour l’Adaptation à l’Agriculture Locale), méthode créée par Bio NA. Cette analyse a fourni au territoire un diagnostic de l’agriculture locale et de ses potentiels d’évolution puis proposé des scénarios pour encourager le développement de l’agriculture biologique toutes productions agricoles confondues.