⚐ À la une Projets de territoire

Déploiement de la fibre optique en Charente

Encore aujourd’hui, l’accès à Internet est impossible ou de très mauvaise qualité pour 5 900 foyers du territoire. GrandAngoulême a donc décidé d’intervenir là où les opérateurs privés ne vont pas en intégrant le programme départemental de déploiement de la fibre optique de Charente numérique et en investissant 2,5 millions d’euros.

Afin d’accélérer la couverture du territoire en très haut débit, GrandAngoulême a fait le choix d’adhérer au syndicat mixte ouvert Charente numérique qui porte le schéma départemental d’aménage­ment numérique et dont l’expertise est reconnue.

Les trois ex-communautés de communes qui ont fusionné avecGrandAngoulême avaient jusqu’alors déployé un programme de montée en débit (et de fibre pour les zones d’ac­tivités économiques) via le Syndicat Départemental d’Electricité et de Gaz (SDEG). Néanmoins, 300 foyers n’ont toujours pas accès à Internet et 5 600 n’ont pas un bon débit à savoir un débit supérieur à 8 Mbit/s qui leur permettrait d’être éligibles au Triple play (offre commerciale regroupant trois services : Internet, téléphonie fixe et télévision par ADSL). Les 3 500 foyers dont la puissance du réseau est vraiment insatisfaisante (soit inférieure à 3 Mbit/s) sont concentrés sur Mornac, Dirac, Roullet-Saint-Estèphe et Asnières-sur-Nouère.

Ces derniers, les zones blanches ainsi que la commune de Mornac, bénéfi­ciaire d’aucun programme, sont traités en priorité par Charente numérique par le déploiement du très haut débit utilisant la fibre optique jusqu’à l’abonné ou FTTH (Fiber To The Home). Ce déploiement se fait par lots jusqu’en 2022. Ensuite, Charente numérique s’occupera des autres foyers. La société publique locale Nouvelle-Aquitaine THD exploitera et commercialisera le réseau, une fois celui-ci construit, auprès des fournisseurs d’accès à Internet.

Si le très haut débit est un enjeu majeur d’aménagement du territoire (e-santé, espaces de coworking…), il est également un enjeu de dévelop­pement d’activités économiques et d’emplois. Les entreprises ont besoin, au minimum, de pouvoir échanger des fichiers volumineux ou effectuer des visio-conférences.

Qu’est-ce que la fibre optique ?
La fibre est un long fil de verre ou de plastique de la taille d’un cheveu dans lequel un signal (électrique converti en lumineux) est trans­formé en données informatiques.
Ces données circulent à la vitesse de la lumière sur des milliers de kilo­mètres.
La fibre optique est donc la technologie la plus performante : la connexion est au moins trente fois plus rapide que l’ADSL !