Plan actions santé

Face à la désertification du territoire en matière d'offre de soins de premier recours, GrandAngoulême a engagé un plan d'actions pour améliorer cette situation préoccupante.

Accompagner les projets de maisons de santé et de centres de santé

La nécessité d’accompagner les projets de maisons de santé pluridisciplinaires a été identifiée dès 2018. La mise en place de l’appel à projets et d’une aide possible de 3 000 € par projet pour un accompagnement juridique, administratif et comptable du projet visait cet objectif n'a pas abouti. En 2020, Le recrutement d’un chargé de mission santé permet de disposer d’une véritable capacité d’ingénierie au sein des services de l’agglomération. Il semble donc possible de faire évoluer l’accompagnement proposé par GrandAngoulême, sans en affaiblir la portée.

GrandAngoulême est en mesure :

  • D’accompagner la réflexion des communes en matière d’offre de soins pour identifier les stratégies possibles et les démarches à entreprendre. Cet accompagnement est valable dans le cadre d’un projet de maison de santé ou d’un projet de centre de santé
  • D’accompagner les professionnels de santé dans leurs démarches administratives, auprès des services de l’Etat (ARS ou CPAM) ou des collectivités territoriales ainsi que dans l’animation de leur réflexion collective s’ils le souhaitent

L’accompagnement proposé comprend des activités :

  • de conseil,
  • d’appui juridique et administratif,
  • d’aide aux recherches de financement,
  • d’aide à la rédaction de dossiers administratifs ou de présentation,
  • de mise en relation avec les acteurs et partenaires potentiels du projet, notamment l’ARS.

Attirer et accueillir les professionnels de santé sur le territoire

Pour faciliter l’installation des professionnels de santé, il faut agir sur les principaux facteurs qui déterminent leur installation ou non-installation : accord du conjoint, services publics de qualité présents sur le territoire, accompagnement à l’installation.

GrandAngoulême est en mesure de proposer aux professionnels de santé :

  • D’accompagner leur installation professionnelle, notamment grâce aux dispositifs mis en place dans le cadre de la compétence Développement économique (accompagnement à la création d’activité économique dans le cadre de la maison de l’entreprendre, information sur les locaux économiques vacants, etc.)
  • D’accompagner leur installation personnelle et familiale : aide à l’emploi du conjoint, informations sur les établissements scolaires et les places d’accueil disponibles pour les plus jeunes, informations sur l’offre des principaux établissements culturels et sportifs

Cet accompagnement comprend :

  • des activités de conseil,
  • d’information et d’orientation
  • de mise en relation.

De manière très concrète, cet accompagnement pourrait se matérialiser par l’organisation systématique d’un rendez-vous avec le chargé de mission santé pour tous les professionnels de santé qui contactent l’ARS en vue d’une installation à court ou moyen terme.

Promouvoir sur le territoire

L’ensemble de ces actions constituent des facteurs d’attractivité pour le territoire. Pour qu’elles portent pleinement leurs fruits, il sera nécessaire de les étayer par des actions et outils de communication et promotion adéquats :

  • Promouvoir les atouts du territoire pour les professionnels de santé sur le site Absolument Angoulême. Une « page » spécifique Installation des professionnels de Santé sera prochainement mise en ligne.
  • Des actions de communication spécifiques, dans des médias spécialisés, sur les réseaux sociaux ou dans le cadre de congrès médicaux
  • Des actions de découverte du territoire à destination des professionnels de santé, singulièrement des étudiants en fin de cursus, type « action FIBD » ou  « Afterworks »

Coopérer et préparer l’avenir

Outre les mesures d’accompagnement, la plus-value de GrandAngoulême en matière d’amélioration de l’offre de soins, établissement de coopération intercommunale, réside dans sa capacité de facilitation et de mise en réseau des différents acteurs, privés et publics du territoire : ARS, communes, Département, associations professionnelles de santé.

Dans l’esprit de la convention de partenariat signée en 2019 avec l’ARS et les communes du territoire, GrandAngoulême est en mesure d’animer une véritable coopération territoriale autour de la question de l’offre de soins :

  • Animation d’une réflexion territorialisée par bassins de vie en vue de parvenir à un maillage territorial pertinent et de garantir une bonne accessibilité des soins (lien avec le schéma des mobilités). Ces réflexions seraient à mener avec les acteurs institutionnels, mais également avec les  professionnels de santé du territoire
  • Animer des réunions techniques pour coordonner les actions respectives et développer les compétences des techniciens du territoire sur les problématiques liées à la santé
  • Concevoir et animer un observatoire de la santé à l’échelle du

La mission Santé de GrandAngoulême assurerait la préparation, l’animation et la coordination de ces dispositifs.

Des pistes à explorer

Pour compléter cette stratégie, deux champs d’actions pourraient être explorés :

  • Maintenir et développer les formations en santé présentes sur le territoire / faciliter l’accueil de stagiaires
  • Une coopération poussée avec le Département de la Charente, dans une logique partenariale dans laquelle chaque collectivité apporterait sa contribution et/ou un cofinancement. Cette coopération pourrait porter sur le marketing territorial, la recherche de médecins pour le territoire via des cabinets de chasseurs de tête, l’aide à l’emploi du conjoint, l’hébergement des étudiants et stagiaires, et la création d’un observatoire.

Les constats
- Le manque de médecins généralistes : 0,74/1000 habitants sur GrandAngoulême contre 0,95/1000 en France
- La difficulté à trouver un médecin traitant : en Charente, 12 % de la population n’a pas de médecin traitant, contre 10 % au niveau national
- Le manque de kinésithérapeutes partout ainsi que d’infirmières et infirmiers dans certaines zones
- La fragilisation du maillage territorial des pharmacies

 

Contact
Ludovic Rouéde - Chargé de mission santé
05 45 38 60 71
l.rouede@grandangouleme.fr