Bien manger à l’école

GrandAngoulême anime le réseau « Bien manger à l’école, c’est l’affaire de ma commune »

17 communes de l'agglomération sont actuellement signataires de la charte « Bien manger à l’école » qui établit un plan d’actions menées au quotidien dans les cantines scolaires.

Quatre grands axes ont été identifiés :

  • La lutte contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire résulte de la mauvaise définition des besoins (évaluation erronée des quantités nécessaires, effectifs incertains), de la préparation en cuisine (épluchage), et du service (non consommation). Les déchets inévitables doivent être valorisés. L’enfant est sensibilisé à ces enjeux.

  • L’éveil alimentaire

Le service de restauration scolaire a aussi une mission éducative :

- apprendre aux enfants à connaître les aliments et leurs particularités (variétés, saisonnalité…) ;
- leur apprendre à utiliser et à aiguiser leurs sens : quelles sont la couleur, l’odeur, et la texture de ce qu’il mange ? Sans oublier le goût, auquel il faut les éduquer… ;
- instruire à la santé par l’alimentation (repas complet et équilibré, alimentation diversifiée, manger et bouger…) ;
- proposer des recettes autour d’un produit ou d’un savoir-faire spécifique (régions françaises et du monde).

  • L’approvisionnement local et responsable

Le circuit court (vente directe ou un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur) et la proximité géographique permettent de :

- sensibiliser les enfants à l’origine des produits ;
- être attentif aux labels et à la qualité des produits ;
- s’assurer de la saisonnalité du produit ;
- conserver le lien avec le producteur et mettre en valeur ses produits pour favoriser le développement local.

  • L’art de cuisiner

L’objectif est de favoriser le « fait maison » à hauteur de 80 % de la prestation (entrée, plat et garniture). Le plat « fait maison » est un plat entièrement cuisiné sur place avec des produits bruts ou surgelés (non
cuits et non transformés).
Le « fait maison » permet de faire découvrir aux enfants le parcours de transformation des aliments et permet de valoriser le métier de cuisinier et leur technique

A l'occasion des Gastronomades, le festival dédié aux beaux produits de Charente et de Nouvelle Aquitaine, un menu, concocté par un grand chef est servi dans les écoles du territoire.