« Bien manger à l’école, c’est l’affaire de ma commune »

La charte bien manger à l'école

GrandAngoulême pilote et anime le réseau « Bien manger à l’école, c’est l’affaire de ma commune »

Actuellement, 23 communes du GrandAngoulême se sont inscrites dans le réseau « Bien manger à l’école, c’est l’affaire de ma commune ».
Ce réseau est composé d’élus et de techniciens de communes volontaires pour promouvoir les bonnes pratiques dans la restauration scolaire en matière d’approvisionnements, de gaspillage et d’éducation alimentaire.

Cinq engagements sont inscrits dans la charte :

  • Un projet Alimentaire partagé

La dimension participative du projet permet aux différents acteurs de se rencontrer, de connaitre et partager les points forts et faibles du service de restauration, de se sentir concerné et impliqué par le projet alimentaire.

  • L’art de cuisiner

Une majorité des plats servis est préparée sur site ou sur la chaîne centrale approvisionnant les satellites rattachés.

  • L’éveil alimentaire

Le service de la restauration scolaire offre aux enfants un repas complet et équilibré mais il a aussi une mission éducative (apprendre, sensibiliser, éduquer).

  • L’approvisionnement local et responsable

Privilégier le circuit court, couplé à la proximité entre le gestionnaire et les fournisseurs.
Cet engagement souhaite mettre en valeur le producteur, l’artisan et les produits tout en étant vigilant aux labels d’origines et de qualité de la production. La saisonnalité du produit fait également partie intégrante d’un approvisionnement responsable ainsi que l’éducation aux enfants sur le parcours de transformation des aliments.

  • La lutte contre le gaspillage alimentaire

Du champ à l’assiette, tous les acteurs de la restauration collective scolaire doivent être impliqués dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Lutter contre le gaspillage c’est réduire la production de déchets et savoir comment les valoriser.